Cinq trucs pour conduire sous la pluie (et éviter de déraper!)

/ Cinq trucs pour conduire sous la pluie (et éviter de déraper!)

Cinq trucs pour conduire sous la pluie (et éviter de déraper!)

Par |2020-04-06T13:47:53-04:00lundi 06 avril 2020|Sur la route|

Le printemps, c’est ma saison préférée: le retour du beau temps et des feuilles dans les arbres, ça donne envie de partir en promenade avec sa voiture. Trop souvent, par contre, j’oublie de consulter la météo sur mon téléphone avant de partir, appelons ça de la spontanéité! Donc, même si l’aller s’est fait sous un soleil de plomb, il m’est souvent arrivé de devoir retourner chez moi sous la “pluie battante”, menant parfois à des expériences plus que désagréables. Pour éviter des situations comme celles-ci, il n’y a qu’une seule solution: être prêt. Par chance, c’est plutôt facile. Du moins, c’est assez facile pour être condensé en cinq trucs dont l’application pourrait vraiment améliorer votre conduite dans les intempéries!

  1. Faites attention à l’aquaplanage

    Si vous conduisez depuis un moment, il est plus que probable que vous ayez déjà vécu une expérience d’aquaplanage sans même en connaître le nom. C’est le terme pour décrire le phénomène lorsqu’une mince couche d’eau (parfois épaisse de seulement 2mm!) se retrouve entre votre pneu et la route, causant la voiture à glisser hors de contrôle et vos pneus à perdre toute traction. C’est pourquoi il est particulièrement important d’avoir des pneus de qualité et, surtout, pas trop usés. Adopter une vitesse raisonnable réduit également de beaucoup les risques d’aquaplanage. Si ça vous arrive, pas de panique, gardez simplement votre volant droit en retirant votre pied de l’accélérateur et en freinant légèrement au besoin.

  2. Ralentissez!

    Respecter les limites de vitesse, ça va de soi, mais dans les intempéries, je vous recommande fortement de les voir pour ce qu’elles sont, un maximum, et non une suggestion. Il est important de toujours rouler à une vitesse qui tient compte des circonstances extérieures, et ce même si d’autres automobilistes vous font savoir leur mécontentement. Votre sécurité est plus importante. À l’inverse, soyez indulgents et laissez un espace supplémentaire entre votre véhicule et les autres à la fois en roulant et à l’arrêt.

  3. Évitez les grosses flaques d’eau

    Peu de choses sont plus satisfaisantes que de rouler dans une flaque d’eau et causer une grosse éclaboussure, mais malheureusement, ce n’est pas une très bonne idée pour votre voiture. Bien sûr, il est parfois inévitable de rouler dans quelques flaques, mais activement les éviter protège la mécanique de votre véhicule. Il est difficile de deviner la profondeur d’un trou rempli d’eau et il y a un risque de frapper un nid-de-poule ou de mouiller des composantes de votre voiture qui préfèreraient rester au sec.

  4. Utilisez vos freins intelligemment

    Pour ralentir, il faut des freins qui fonctionnent. Cela peut paraître évident, mais l’eau et l’usure qu’elle cause sont souvent la source de problèmes mécaniques. Freiner soudainement, par exemple, ne sera pas aussi efficace qu’à sec. Il vous faudra donc appuyer plus tôt sur la pédale et avec moins de pression qu’à l’ordinaire. En faisant ça, vous vous facilitez la tâche pour les étapes précédentes: il vous sera plus facile de laisser un espace sécuritaire entre vous et les autres tout en avertissant plus tôt les autres conducteurs de votre manoeuvre.

  5. Réfléchissez!

    Encore une fois, c’est assez évident, mais il arrive à tout le monde d’oublier de le faire au volant. Qu’on soit dans la lune, en retard ou en train de chanter sa chanson préférée, ce n’est jamais une bonne idée de ne pas porter attention à la route. Sous la pluie cependant, c’est encore moins le temps de laisser les réflexes prendre le dessus. Je vous recommande donc de ne pas négliger de vérifier vos angles morts avant chaque manoeuvre et à constamment être vigilant de votre environnement. Personnellement, j’ai quelques petits trucs. Éviter d’utiliser le régulateur de vitesse sur l’autoroute, par exemple, me pousse à porter une attention constante sur la route. En plus, si vous êtes sur le cruise control en aquaplanage, il y a plus de risques de perdre le contrôle.

Alors, pas si compliqué, non? Pourtant, ces cinq trucs simples pourraient peut-être un jour vous éviter bien des problèmes dans des situations pluvieuses. La prochaine fois que la tempête va se lever sans que vous l’ayez prévu, au moins vous saurez quoi faire!