BMW X4 M Competition : pour le plaisir, tout simplement

Par Marc Bouchard | samedi 22 mai 2021 | BlogueSur la route

Il faut que je le dise : j’aime les VUS. Je ne suis pas le seul, évidemment,  si j’en juge par les ventes exceptionnelles de ces véhicules au fil des ans. Mais j’avoue leur vouer une passion plus élevée que la moyenne.

Surtout quand, au choix, il est un VUS de la taille d’un train (je ne peux m’empêcher d’admirer le Mercedes classe G ou le Land Rover Defender). Autre choix, quand affiche clairement son côté sportif. Comme dans le cas du BMW X4 M Competition.

X4m logoQuand ce dernier est, en plus, chaussé de pneumatiques qui collent à la route comme les Continental Sportcontact 6 , disons que j’apprécie particulièrement ma semaine….

Pur sang de course

Petit détail, avant que je ne me fasse descendre en flamme sur la place publique. Je sais pertinemment que ce genre de véhicule n’est pas politiquement correct. Qu’il consomme.bi3j au-delà de la limite logique. Et qu’un VUS n’a pas besoin dr toute cette puissance.

Quand on s’asseoir au volant, que l’on enfonce la pédale et que l’on déchaîne les 503 chevaux de la bête, on oublie un peu ces détails. On se concentre surtout sur la.dieection précise, les suspensions rigides à souhaits et les freins qui agissent avec une précision spectaculaire.

Car il faut bien l’avouer, tout dans le X4 M hurle à la conduite dynamique. En mode M dynamique, que l’on peut actionner à l’aide de l’un des deux leviers rouge au volant, la bête se transforme. De VUS relativement civilisé,  le X4 M devient un athlète de pointe, favorisant les comportements routiers prévisibles,  et permettant même quelques dérives un peu plus extrêmes.

Continental sport contact 6Je l’avoue, ma crainte perpétuelle,  c’est un incontrôlable dérapage dans ce genre de conduite. Dans ce cas, non seulement la voiture affiche-t-elle une stabilité inébranlable, mais elle est jumelée à des pneus  les SportContact 6, qui sur chaussée sèche, wont d’une adhérence sans faille.

Ils permettent de garder le véhicule en contact permanent avec sa direction, et ne laisse pas que ce qu’il faut de latitude.  Petit détail supplémentaire,  ils.ne sont pas trop bruyants,  et s’ils perdent un peu d’adhérence sur chaussée mouillée, ils sont quand même plus que compétents.

Il faut dire aussi que des semelles de 265 de large, de 21 pouces dr de taille et cotées ZR procurent un certain sentiment de sécurité dès le départ.

Plus qu’une bête de course

Le BMW X4 M Competition,  c’est plus que la performance. C’est aussi un véritable VUS de luxe, offrant confort et plaisir de conduite dans toutes les circonstances. Sa silhouette de VUS Coupé ne plaît pas à tous, mais dans sa version racée M, elle s’est attiré nombre de compliments et de regards envieux.

Son cockpit (car on ne parle pas d’un simple habitacle dans un véhicule de cette nature) est confortable,  assez spacieux pour ses quatre occupants même si la.ligne de toit plongeante vers l’arrière diminue un peu le dégagement pour la tête.

Cela handicape aussi considérablement la visibilité arrière.  Mais on s’y fait, bien que certaines manœuvres urbaines soient moins agréables. Les sièges offrent un support constant, et l’ergonomie de l’ensemble est efficace.

Il est vrai que le coût d’achat de ce BMW X4 M Competition peut sembler un tantinet abusif à plus de 100 000$, taxes et options incluses. On peut se demander pourquoi offrir ce genre de produit?

Pour le plaisir, tout simplement. Et du plaisir,  le BMW X4 M Competition en fournit amplement.

 

 

 

À propos de l’auteur

Marc Bouchard is passionate about cars... and many other things. He started out as a general journalist and has been working on cars for the past twenty years. We see him on TV, hear him on the radio and read about him everywhere. Often called upon as an expert analyst.

Articles similaires