Trois manoeuvres à perfectionner pour épargner vos pneus

/ Trois manoeuvres à perfectionner pour épargner vos pneus

Trois manoeuvres à perfectionner pour épargner vos pneus

Par |2020-07-22T17:05:04-04:00mercredi 22 juillet 2020|Guide et conseils|

Puisqu’ils agissent comme seul lien entre le véhicule et le sol sur lequel il roule, il n’est pas étonnant que les pneus soient souvent les premières pièces à s’user sur une voiture neuve. Quelques saisons seulement sont parfois assez pour avoir raison même des caoutchoucs les plus tenaces. Cependant, ce n’est pas qu’à cause des conditions météorologiques.

Trop souvent, les dégâts encourus par les roues sont causés par un tout autre phénomène: l’erreur humaine. Même parmi les conducteurs les plus aguerris, certaines manoeuvres pourtant quotidiennes peuvent rester difficile et, parfois, mener à des bris ou des crevaisons.

Parmi ces manoeuvres les plus dangereuses, en voici trois des plus fréquentes que vous pourriez définitivement gagner à perfectionner, pour votre sécurité et la santé de vos pneus.

Stationnement en bord de rue

En parallèle ou pas, cette manoeuvre est souvent détestée des jeunes conducteurs (et des moins jeunes aussi) et avec raison! La proximité avec les autres voitures, mais surtout avec le trottoir, est à la source de nombreux bris de jantes et de pneus.

Le phénomène est particulièrement évident en hiver, lorsque la glace au sol réduit l’adhérence du véhicule. Après le premier gel, un sous-estimation du rayon de braquage ou une surestimation de la capacité de freinage peuvent entraîner de graves conséquences.

Pour contrer ce problème commun, il faut être en mesure de bien connaître le comportement de votre voiture. Freine-t-elle brusquement ou doucement? Comment réagit-elle sur la glace? En étant capable de reconnaître à l’avance ses comportements anormaux, vous pourrez réagir avant d’appuyer sur l’accélérateur et commettre une erreur qui pourrait vous coûter cher!

Prendre un nid-de-poule en douceur

Problème typique des grandes villes, mais aussi présent en campagne, ces trous dûs à la contraction et l’expansion de la route dû à la température et la pression des voitures sont parfois difficiles à éviter. Malheureusement, le choc enduré par la voiture lorsqu’elle heurte de plein fouet un nid-de-poule peut causer de graves dégâts à ses roues et sa suspension.

Pour éviter de causer des dommages inutiles, il est possible d’appliquer quelques techniques. Avant de partir, vérifiez régulièrement la pression de vos pneus. Un pneu qui n’est pas gonflé adéquatement est davantage à risque d’être endommagé par les chocs. Sur la route, lorsque la voiture se trouve près du nid-de-poule et qu’il ne vous est pas possible de l’éviter, assurez-vous d’être à une distance raisonnable des autres usagers de la route.

Une fois cela fait, ralentissez jusqu’à atteindre une vitesse adéquate puis, en tenant votre volant fermement à deux mains, gardez vos roues parfaitement droite. Ce faisant, vous réduirez de beaucoup les chances de devoir passer chez votre expert en mécanique!

Remorquer sans chauffer

Que ce soit pour aider un ami à sortir sa voiture d’un fossé ou pour tirer des objets depuis des endroits difficiles d’accès, il peut parfois être tentant de remorquer dans des conditions suboptimales. Le problème? Soulever des charges trop lourdes ou de la mauvaise façon peut parfois causer un phénomène appelé affectueusement par les Québécois “virer de d’tsour” ou, dans d’autres termes, la perte complète de la traction de son véhicule jusqu’à ce que les roues tournent dans le vide.

Ce phénomène commun peut cependant parfois gravement endommager les roues de votre voiture. Pour éviter de rencontrer ce problème, suivez simplement les recommandations du manufacturier (et votre “gros bon sens”). Il est facile de surestimer la capacité de remorquage d’un véhicule.

Ainsi, aux premiers signes de perte de traction, il est important de bien analyser la situation afin de savoir comment réagir. S’il vous est impossible de remorquer sans faire tourner vos roues inutilement, songez à abandonner la manoeuvre. Vos pneus vous en remercieront!

Ces conseils peuvent vous paraître simples, même intuitifs, mais en situation tendue, il est facile de perdre ses moyens. Avec ces conseils de base bien en tête, votre risque de mauvaise surprise sera grandement réduit… et votre facture chez le mécanicien (et chez Blackcircles.ca) aussi!