Savez-vous changer un pneu crevé?

/ Savez-vous changer un pneu crevé?

Savez-vous changer un pneu crevé?

Par |2019-05-27T16:37:31-05:00vendredi 24 mai 2019|Guide et conseils|

La question peut sembler anodine, mais tout n’est pas aussi simple dans le monde de la  crevaison de pneus. Si vous êtes chanceux, et que votre modèle de voiture s’y prête, vous avez installé des pneus dit « run flat » comme ceux de GoodYear ou de BF Goodrich qui, même crevés, peuvent rouler quelques kilomètres pour vous rendre au garage le plus proche.

Mais, le plus souvent, vous vous retrouvez dans une situation plus ordinaire : votre pneu est crevé, et vous avez dans le coffre arrière un pneu de secours. Maintenant, il faut le changer..

Un petit geste qui peut paraître simple de prime abord mais qui, comme je l’ai moi-même prouvé en compagnie de quelques collègues, n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire.

Anecdote vécue

Un beau samedi matin de janvier, alors que la neige fondante inonde les routes asphaltées, quatre journalistes automobiles (dont je tairai l’identité pour ne pas nuire à la réputation) prennent la route en direction du salon de l’auto de Détroit au volant d’un gros VUS Chrysler.

En arrivant en plein cœur de Montréal, le témoin de pression de pneu se mit à clignoter et à afficher les mots crevaisons. Parce que cette technologie était encore nouvelle et pas toujours fiable, nos quatre compares décidèrent de ne pas en tenir compte… jusqu’à ce que quelques centaines de mètres plus loin, le pneu se dégonfle totalement, obligeant le véhicule à s’immobiliser, heureusement sur une voie de desserte sécuritaire.

Pas grave, se dirent nos amis journalistes, il suffit de changer la roue. Ils prennent donc les valises installées dans le coffre, les logent directement sur la deuxième rangée pour ne pas les mettre dans la neige, et soulève le plancher de l’espace de chargement. Pas de chance, il n’y a ni pneu ni cric. En fait, le pneu se retrouvait logé sous la cabine, et retenu par un câble d’acier. Câble que l’on peut dénouer avec l’aide des outils et du crics… placés sous la deuxième rangée.

Il a donc fallu retirer toutes les valises et les déposer dans la neige, prendre les outils et dénouer le pneu de secours. Première étape.

Puis, pour installer le cric et soulever la voiture, ce qui se fait normalement en bordure de la roue, rien à faire. Il a fallu qu’un des quatre occupants s’allonge dans la neige pour loger le bout du cric sous le châssis, derrière la roue. Bien sûr, si nous avions pris le temps de lire le manuel du propriétaire, nous aurions été au courant…

Comment changer une roue

C’est ici que les conseils pratiques commencent. Pour changer la roue, il faut suivre les conseils suivants :

Retirez la roue en la tirant parallèlement à l’essieu. N’oubliez pas que la roue est lourde.

Une fois que vous l’avez retirée, posez-la sur le flanc pour éviter qu’elle roule. Remplacez la roue crevée par la roue de secours en alignant les trous et les goujons. Vous pouvez serrer les écrous de la roue, d’abord avec vos mains, puis solidement avec une clé.

Lorsque vous replacez les écrous de la roue, serrez-les l’un après l’autre en suivant un modèle d’étoile, c’est-à-dire en sautant un écrou à chaque fois, pas dans le sens horaire. Si votre roue dispose de quatre écrous et non de cinq, serrez-les alors en suivant un modèle de croix, c’est-à-dire en serrant les écrous opposés.

Vous pouvez maintenant rabaisser doucement la voiture sur le sol (ne la laissez pas tomber, car cela pourrait l’endommager et vous pourriez vous blesser). Resserrez une nouvelle fois les écrous (là encore en utilisant le modèle d’étoile ou de croix) aussi fermement que possible.

La suite pour nos journalistes

Nous épargnerons ici les jurons proférés par nos amis journalistes. Pendant que deux forçaient pour changer la roue, un faisait les cent pas en fulminant alors que l’autre tentait par tous les moyens de rejoindre l’assistance routière qui, à cette époque, ne desservait pas le Canada!

Une fois la roue de secours mise en place, il est temps de ranger le pneu crevé. Comble de malheur, sa forme ne lui permet pas de se replacer sous le camion. Il a donc fallu replacer toutes les valises et l’enfermer de force dans le coffre arrière, ce qui a laissé planer dans tous le camion une odeur de caoutchouc tout au long du voyage!

Conclusion

Il existe de meilleure façon de changer les roues. Et les journalistes, dont je faisais partie, n’ont pas choisi la plus facile.

Mais avant de faire comme eux, renseignez-vous comme il faut. Votre roue de secours est-elle en bon état? Est-elle de type temporaire, car si c’est le cas, vous ne pourrez excéder les 80 km à l’heure pour une courte durée? Avez-vous d’autres solutions, comme le compresseur avec la mousse gonflante qui vous permet de réparer rapidement?

Dans le cas, pensez toujours à la sécurité. Assurez-vous de vous immobiliser sur une route tranquille, et faites appel à l’assistance routière. Cela vous évitera bien des soucis!