Qu’on en commun les pneus Yokohama, Falken, Toyo et Bridgestone?

Par Marc Bouchard | vendredi 18 septembre 2020 | BlogueGuide et conseils

Petite devinette : qu’on en commun les pneus Yokohama, Falken, Toyo et Bridgestone? L’avez-vous trouvé? Toutes ces marques sont d’origine japonaise. Eh oui, même Bridgestone (même si ce dernier fabrique ses pneus au Canada)! Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’une bonne partie du marché du pneu au Canada est dominé par des manufacturier du pays du soleil levant. À l’international, on constate la même situation. Or, pourquoi est-ce que ce pays a su si bien tirer son épingle du jeu dans le marché du pneu? C’est que à divers moments du dernier siècle, le Japon s’est trouvé à une place idéale pour faire valoir ses produits outre mer.

L’aventure commence il y a plus d’un siècle, quelques décennies seulement après la fondation des grandes entreprises américaines et européennes comme Goodyear et Pirelli et l’invention du pneu moderne par John Dunlop. À l’époque, le caoutchouc au Japon est principalement utilisé dans la confection de fils électriques. Il s’agit d’une ressource d’importation récente, seulement abondante depuis l’ouverture de leurs frontières par le nouvel empereur. C’est en 1917 que les américains de la BFGoodrich voient en Asie une nouvelle opportunité d’affaire. En se joignant à la Yokohama Cable Manufacturing, ils fondent une société conjointe le 13 octobre. Cette compagnie nous est aujourd’hui connue sous le nom Yokohama Rubber Company. En 1931, c’est au tour de Shojiro Ishibashi (dont le nom veut littéralement dire pont de pierre) de fonder sa compagnie, Bridgestone.

L’expansion du monde du pneu fut malheureusement paralysée par un certain conflit mondial, par lequel le Japon fut sévèrement touché. À la fin de 1945, l’heure est à la réparation de l’économie et la présence des Américains sur le territoire nippon mène encore une fois à des traités commerciaux avantageux. C’est dans cette ère de renouveau que naît la Toyo Tire & Rubber Company. Deux décennies plus tard, en 1966, elle devient l’une des premières compagnies à faire une percée d’envergure sur le marché américain. C’est le début d’une longue ère de prospérité dans laquelle la technologie occupe une place centrale, qui ne se terminera qu’à la fin des années 90. Peu avant l’apogée de cet âge d’or, en 1983, la Sumitomo Rubber Company, elle-même en affaire depuis 1907 et issue d’un investissement de Dunlop, fonde une division pour ses pneus de performance: Falken. Quelques années plus tard, en 1988, elle fait une entrée fracassante sur le marché nord-américain. Reconnue dans le monde du sport automobile, la marque est encore aujourd’hui populaire chez les amateurs de sensations fortes de partout à travers le monde.

Outre leur provenance, ces marques ont aussi un autre point en commun: elles représentent toutes ce pour le quoi le Japon est aujourd’hui mondialement reconnu: la qualité exceptionnelle de leurs produits et l’innovation de leur technologie. Si aujourd’hui le monde de l’automobile est rempli de produits nippons, c’est autant grâce à la place de choix de ces derniers auprès des américains que grâce à leur conception phénoménale. Et c’est la raison pour laquelle Blackcircles Canada s’assure de vous offrir ces produits de qualité!

À propos de l’auteur

Marc Bouchard is passionate about cars... and many other things. He started out as a general journalist and has been working on cars for the past twenty years. We see him on TV, hear him on the radio and read about him everywhere. Often called upon as an expert analyst.

Articles similaires