Quand enlever ses pneus d’hiver à clous? Blackcircles Canada vous répond!

Par blackcircles Canada | jeudi 19 mars 2020 | BlogueGuide et conseils

Créés par Michelin en 1933, les pneus à clous se montrèrent très rapidement efficaces pour pouvoir évoluer dans les pires conditions hivernales sur la neige. Chaque pneu clouté dispose habituellement de 100 à 150 clous, dont environ une dizaine sont en contact permanent avec la chaussée pour assurer une motricité optimale. Mais leur utilisation pose des problèmes non négligeables pour les infrastructures et l’environnement. Pour autant, ils restent de précieux atouts pour conduire dans des conditions extrêmes, comme celles rencontrées au Canada. Leur utilisation est donc très encadrée au pays et la législation varie d’une province à l’autre. Alors quand mettre et enlever ses pneus à crampons? Blackcircles Canada vous répond en détail ci-dessous, en vous expliquant pourquoi leur utilisation est très réglementée.

Les pneus cloutés : une traction optimale en hiver mais qui vient avec des contreparties.

Rappelons d’abord comment marche un pneu à crampons : ce type de pneumatique possède littéralement des clous sur la surface de roulement, qui ont pour rôle de s’enfoncer dans la glace afin d’offrir une meilleure motricité sur ce type de revêtement.

Si l’efficacité des pneus à clous est incontestable sur route glacée, ceux-ci provoquent des dommages irréparables sur la chaussée lorsque celle-ci n’est pas fortement gelée. En effet, les clous sont suffisamment solides pour s’enfoncer dans le goudron. Outre la dégradation de la surface de la route, ces mêmes pneus provoquent une usure plus rapide de la signalisation au sol, ce qui peut rendre, à terme, la circulation plus dangereuse si celle-ci n’est plus visible.

Ces pneus occasionnent donc des dommages importants aux infrastructures, et donc des coûts plus élevés pour les instances en charge de leur entretien, en plus de potentiellement nuire à la sécurité routière. Par ailleurs, d’énorme progrès ont été faits dans la formulation des gommes pour pneus d’hiver, rendant l’usage de pneus à crampons de plus en plus superflue. Enfin, les pneus à clous sont plus bruyants que des pneus d’hiver qui n’en n’ont pas. Si le confort de roulement est une priorité pour vous, évitez les pneus cloutés!

Attention : les règlements sur les pneus à clous changent d’une province à l’autre!

Mais si vous devez absolument utiliser des pneus à crampons car les conditions de votre secteur le requièrent, sachez que pour compliquer encore plus les choses, la date limite pour enlever vos pneus cloutés varie d’une province à l’autre. Alors que dans la belle province, la Société de l’assurance automobile du Québec autorise de rouler avec de tels pneus entre le 15 octobre et le 1er mai inclus, il en est tout autrement en Ontario.

En effet, cette province mitoyenne du Québec autorise l’utilisation des pneus cloutés de manière restreinte au plan géographique entre le 1er octobre et le 30 avril. Celle-ci n’est permise que dans le Nord de l’Ontario (Algoma, Cochrane, Kenora, Manitoulin, Nipissing, Parry Sound, Rainy River, Sudbury, Thunder Bay et Témiscaming). Les véhicules venant d’une autre province peuvent rouler avec des pneus à crampons sur le territoire ontarien pendant une durée maximale d’un mois. Toute personne roulant après le 30 avril avec ce type de pneumatiques encourt une amende pouvant aller jusqu’à 1000 $.

Ainsi, il convient de se renseigner sur les lois provinciales concernant les pneus cloutés sous peine de devoir payer de fortes sommes en cas d’infraction. À la vue des avantages que peuvent offrir des pneus d’hiver non cloutés, dont la motricité s’est considérablement rapprochée de celle de leurs cousins à crampons, la meilleure solution reste d’opter, si possible, pour ce type de pneu plutôt que pour leurs homologues à clous. Si vous devez choisir de nouveaux pneus, qu’ils soient d’hiver ou non, visitez blackcircles.ca!

Nos marques de pneus

À propos de l’auteur

Articles similaires