Pression des pneus: Tout ce que vous devez savoir

Par blackcircles Canada | jeudi 23 avril 2020 | BlogueGuide et conseils

La pression d’air dans les pneus est d’une importance capitale en termes de sécurité et il faut s’assurer qu’elle soit toujours optimale: jamais plus, jamais moins! Saviez-vous qu’une étude réalisée par Transport Canada montre que près d’un véhicule sur 4 au Canada circule avec des pneus sous-gonflés de 20 %? Et que près de 70 % des autres affichent une pression 10 % supérieure à la pression recommandée? C’est pourquoi blackcircles Canada vous explique tout sur la pression de pneu pour votre auto, sur les conséquences d’une mauvaise pression de même que sur le contrôle de la pression!

Maintenir une bonne pression: c’est important!

Les pneus – ou plus spécifiquement l’air contenu dans ceux-ci – supporte la quasi-totalité du poids du véhicule, soit environ 95 %. C’est pourquoi il faut toujours veiller à ce que la pression soit optimale, de manière à ce que vos déplacements soient sécuritaires pour vous, et aussi pour les autres usagers de la route. On veut éviter à tout prix que nos pneus éclatent sous une pression trop forte ou que vous rouliez pratiquement à plat parce qu’ils manquent d’air!

De plus, en ayant la bonne pression de pneu pour votre auto, vous économiserez sur votre facture de carburant tout en prolongeant la vie de vos gommes; vous y gagnez sur toute la ligne!

Rouler avec des pneus sous-gonflés = usure prématurée

Si les pneus de votre véhicule sont sous-gonflés, les flancs s’useront plus rapidement car ils seront en contact avec la chaussée, chose qui ne se produit pas – ou très peu – lorsqu’ils sont gonflés adéquatement. La durée de vie de vos gommes s’en trouvera donc réduite, vous disposerez d’une adhérence réduite et le freinage sera moins efficace, sans compter que le pneu risque d’éclater lorsque les flancs seront usés « à la corde ».

Et si mes pneus sont trop gonflés?

Trop gonfler ses pneus n’est pas une bonne idée non plus, car ils peuvent également s’user plus rapidement non pas sur les flancs, mais bien au centre de la bande de roulement. En effet, cette partie est celle qui sera le plus en contact avec la chaussée; elle s’usera donc plus rapidement. De plus, comme les pneus auront tendance à « rebondir » sous l’effet du surgonflage, la distance de freinage s’en trouvera augmentée tandis que la traction sera diminuée.

Quelle est la pression idéale pour mes pneus?

Cela dépend non pas seulement des pneus, mais aussi de votre véhicule! Vous trouverez la pression recommandée pour votre véhicule sur l’étiquette d’identification apposée sur le montant de la portière du côté conducteur (sur certains véhicules, cette étiquette se retrouve sur la porte d’accès au réservoir de carburant). Si vous ne trouvez pas cette information, vous pourrez toujours consulter votre manuel du conducteur.

À titre indicatif, la pression adéquate se situe en général entre 30 et 35 PSI (livre-force par pouce carré)

J’ai trouvé une pression d’air inscrite sur mes pneus; puis-je utiliser ce chiffre?

Tous les pneus affichent une pression d’air; or, il ne s’agit pas de la pression recommandée mais bien de la pression maximale que le pneu peut supporter. Fiez-vous alors à la pression indiquée sur votre véhicule!

Est-ce que la température a un impact sur la pression d’air?

Oui! C’est pourquoi il est recommandé de vérifier la pression lorsque les pneus sont froids (vous rendre à la station-service à quelques pâtés de maisons ne changera pas la donne). L’air a tendance à se dilater sous l’effet de la chaleur, c’est pourquoi il ne faut pas vérifier la pression après avoir roulé pendant des heures, et qu’il est aussi préférable de gonfler le pneu à froid pour être certain de mettre suffisamment d’air.

De plus, rappelez-vous qu’un pneu perd en moyenne 1 PSI à chaque fois que le mercure chute de 5 degrés, d’où l’importance d’effectuer régulièrement le contrôle de la pression des pneus. On recommande de la vérifier au moins 1 fois par mois, et plus souvent dans les cas suivants: lorsque le mercure monte ou descend de 10 degrés ou encore avant de partir pour un long trajet. Pensez aussi à vérifier la pression de votre roues de secours!

Comment connaître la pression d’un pneu?

Vous pouvez utiliser un manomètre, que vous pourrez vous procurer dans de nombreux magasins grande surface ayant un département automobile. De plus, plusieurs modèles de pneus comporte des capteurs de pression (TPMS), intégrés aux valves de ces pneus. Si une baisse de pression est détectée, un signal s’affichera dans le tableau de bord pour prévenir le conducteur de porter une attention immédiate.

Ces capteurs de pression détecteront aussi tout changement dans la vitesse de rotation d’un pneu (si la vitesse augmente, c’est qu’il est moins gonflé). Ces capteurs peuvent se retrouver non seulement dans les pneus 4 saisons, mais aussi dans les pneus d’été et les pneus d’hiver.

Vérifier la pression des pneus ne prend que quelques minutes; pensez-y et évitez-vous de désagréables surprises!

Centre d’assistance
 

À propos de l’auteur

Articles similaires