Pneus et environnement: et si on recyclait?

Par Marc Bouchard | mardi 18 août 2020 | BlogueGuide et conseils

Quand on parle de la fin de vie d’un pneu, trop souvent on s’imagine un processus néfaste à l’environnement et des dépotoirs remplis de pneus. Pourtant, on ne pourrait être plus loin de la réalité d’aujourd’hui. Si à une certaine époque on privilégiait l’utilisation des pneus usés comme carburant, dont la fumée noire a marqué l’imaginaire populaire, aujourd’hui il en est autrement. De nos jours, on pense aux pneus recyclés!

Pouvant être transformé en matériau de construction, en additif industriel ou même en tant que récif artificiel, le recyclage donne une nouvelle vie aux pneus désagrégés par plusieurs saisons d’utilisation.

300 millions aux poubelles

Il faut dire que les pneus usés sont une grande source de déchets. Par exemple, aux États-Unis seulement, près de 300 millions de pneus sont envoyés chaque année dans des décharges ou des centres de recyclage. Bien qu’une grande partie soit encore utilisée pour carburer des fournaises industrielles, le recyclage est à la hausse et la tendance ne semble pas baisser.

On peut, par exemple, traiter le caoutchouc par cryogénie afin de le fragiliser, puis le réduire en poudre afin d’obtenir un ingrédient clé de certains types d’asphalte. Un petit bémol cependant: il est difficile de créer de nouveaux pneus à l’aide de pneus usés. Bien que certaines marques produisent des modèles qui utilisent des matériaux recyclés, ils n’en contiennent habituellement qu’environ 5% et sont, généralement, de qualité inférieure. On leur reproche notamment un manque de traction et une certaine fragilité.

Au courant des dernières décennies cependant, la polyvalence de ce matériau est devenue évidente. Outre son utilité dans le monde de la construction, la gomme recyclée est aujourd’hui présente dans de nombreux objets quotidiens, des ballons de basket-ball aux semelles de chaussure.

Certains projets ambitieux de conservation marine ont même été mis sur pied afin de construire des récifs artificiels à l’aide de ces pneus. On peut également en retrouver dans des pelouses artificielles et même dans l’acier, remplaçant le charbon comme source de carbone! Vraiment, les pneus recyclés sont partout autour de nous.

Et que dire de toutes les utilités que des particuliers ingénieux ont pu trouver à ces “déchets” à travers les années? En effet, qui ne s’est jamais balancé dans un pneu accroché à un arbre ou évité des pneus lors d’un parcours à obstacle? Certains fermiers les utilisent même pour récolter l’eau afin d’abreuver leurs animaux.

Le recyclage s’impose

Il est indéniable que la vie des pneus ne se termine pas lorsqu’ils quittent votre voiture. Bien qu’ils soient très pratiques pour la conduite, leur gomme est riche en carbone et en métaux lourds et il est impératif de les recycler adéquatement.

Si auparavant les brûler semblait la meilleure option, aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises reconnaissent l’importance de réutiliser de façon durable cette source pratiquement inépuisable de caoutchouc. Chaque année, des avancées technologiques rendent ce processus plus simple et efficace. Qui sait ce que deviendront nos pneus dans vingt ans?

À propos de l’auteur

Marc Bouchard is passionate about cars... and many other things. He started out as a general journalist and has been working on cars for the past twenty years. We see him on TV, hear him on the radio and read about him everywhere. Often called upon as an expert analyst.

Articles similaires