Pneus d’hiver et capteur de pression

Par Marc Bouchard | mardi 22 octobre 2019 | BlogueGuide et conseils

C’est l’automne. Les feuilles ont changé de couleur, et parce que vous êtes un citoyen exemplaire qui avait envie de rouler en sécurité, vous avez déjà contacté Blackcircles.ca pour votre rendez-vous pour installer vos pneus d’hiver. Pas question d’attendre à la dernière minute.

On le sait, vous avez parcouru nos choix, établi vos priorités, et décidé quels pneus se retrouveront sous votre voiture pour vous protéger cet hiver. Bravo! On ne peut que vous applaudir. Mais avez-vous pensé à vos capteurs de pression?

Bien sûr que non, comme la plupart des automobilistes. Vous vous dites : c’est un gadget que je ne consulte jamais, alors pourquoi s’en préoccuper…. Parce que si les systèmes de surveillance de pression de pneus sont devenus obligatoires pour certains véhicules, c’est parce qu’ils sont utiles. Très utiles même, mais seulement si vous avez pensé les faire adapter au moment du changement de pneu.

Une grande partie de ces doutes proviennent des systèmes eux-mêmes. Certains sont fidèles et précis, d’autres moins.

Les meilleurs systèmes

Porsche dispose du meilleur système du marché. Son 959 révolutionnaire – lancé en 1986 – était le premier véhicule de production équipé d’un système TPMS. Avec le dernier système Porsche, tout est rapidement configuré dans le groupe d’instruments à l’aide des boutons au volant ou d’une manette sur la colonne. Sélectionnez votre taille de roue, le type de pneu que vous avez monté sur ces roues (été, hiver ou toutes saisons), le réglage de la charge (charge partielle ou à pleine charge), et l’écran vous indique exactement où régler la pression d’air.

Mais la plupart des autres marques sont plus complexes et exigent une mise au point en même temps que l’installation de vos pneus d’hiver.

Car chacun des manufacturiers a son propre système de réglage des capteurs. Certains se font dans le tableau de bord, d’autres avec le OBD2, d’autres encore avec des appareils extérieurs.

Petit détail, certaines compagnies utilisent ce que l’on appelle un système indirect. Au lieu d’avoir un capteur TPMS sur chaque roue, le véhicule compare la rotation des pneus les uns par rapport aux autres via les capteurs de vitesse de roue. Ce système est cependant nettement moins précis.

Peut-être vous ai-je déjà raconté comment des journalistes automobiles que je ne nommerai pas, et dont je faisais humblement parti, qui ont reçu un signal de crevaison de leur capteur. Mais comme ces journalistes savaient tout, ils n’en ont pas tenu compte, et ont dû se taper un changement de pneu dans la neige le long d’une autoroute montréalaise, un samedi matin de janvier. Bref, on ne sait jamais quand et comment les capteurs de pression seront utiles, alors ne les négligez pas.

Alors, un seul conseil : assurez-vous que vos capteurs fonctionnent. On ne sait jamais quand on en aura besoin!

À propos de l’auteur

Marc Bouchard is passionate about cars... and many other things. He started out as a general journalist and has been working on cars for the past twenty years. We see him on TV, hear him on the radio and read about him everywhere. Often called upon as an expert analyst.

Articles similaires