N’oubliez pas vos capteurs de pression!

Par Marc Bouchard | lundi 18 mai 2020 | BlogueGuide et conseils

On sous-estime souvent l’importance de la pression de nos pneus lors de la conduite, mais pourtant c’est un aspect vital de notre expérience. Un pneu dont la pression est trop grande sera beaucoup plus susceptible aux dommages, tandis que celui qui n’est pas assez gonflé augmentera la résistance et, ainsi, la consommation d’essence de votre véhicule tout en posant un risque pour votre sécurité.

En effet, l’usure et l’échauffement des pneus mal gonflés sont deux des causes les plus fréquentes d’éclatement et leur usage cause une grande quantité d’accident chaque année. Alors, quelle est la solution? Une solution efficace est simplement de vérifier la pression de nos pneus manuellement à intervalles réguliers. C’est une façon peu coûteuse de régler le problème, mais il est important d’être assidu, chose parfois difficile dans nos vies mouvementées. Entre en scène le TPMS.

Une aide obligatoire

Depuis janvier 2008 aux États-Unis et novembre 2012 en Europe, toutes les voitures produites par les manufacturiers se doivent d’être dotées du TPMS ou Tire Pressure Monitoring System, en français, le contrôle automatique de la pression des pneus. À l’aide de ce système, votre voiture est capable de détecter lorsque vos pneus atteignent une pression trop basse. Lorsque c’est le cas, un voyant s’affiche dans le tableau de bord.

Si votre véhicule date d’après 2008 (ou même avant pour certains modèles), il y a de grandes chances que vous l’ayez déjà vu. Il s’agit d’une lumière jaune ayant la forme d’une vue en coupe d’un pneu avec un point d’exclamation à l’intérieur.

Direct ou indirect

Il existe deux types de TPMS, direct et indirect. Le TPMS indirect est une technologie un peu plus âgée, mais qui reste présente sur beaucoup de véhicules. Si vous avez un véhicule doté d’un système indirect, le voyant s’affichera lorsque vos pneus auront perdu 25% de leur pression. Ces capteurs sont installés sur les jantes des freins ABS et c’est à partir le contrôle ABS qu’ils détectent la pression. Cependant, ils ne sont pas très précis et ne disposent pas de moyen pour indiquer le pneu en cause.

Le TPMS direct, lui, est beaucoup plus précis. Il s’agit d’une technologie plus récente, qui est en train de devenir la norme chez les manufacturiers. Dans un système direct, les capteurs se trouvent directement à l’intérieur des roues ou des jantes et le voyant s’allume lorsque la pression d’un des pneus est plus basse que la recommandation du manufacturier. La plupart des systèmes directs mesurent également la température du pneu et peuvent indiquer au conducteur quel pneu a besoin d’être gonflé.

Même après l’achat

Il est également possible de se procurer un TPMS lorsque notre véhicule n’en est pas doté de base. Au coût d’une centaine de dollars, parfois moins, il est possible de se procurer un accessoire très similaire à la technologie incluse dans les véhicules plus modernes. Il n’y a qu’à les monter sur les pneus selon les instructions et de profiter des avantages du TPMS. Je vous recommande cependant à être prudent lorsque vous magasinez quoi que ce soit qui a un lien aussi direct avec votre sécurité sur la route. Assurez-vous d’avoir un système de qualité et qui est parfaitement compatible avec votre véhicule pour vous éviter des mauvaises surprises.

Ainsi, vous l’aurez compris, l’intégration du TPMS dans pratiquement tous les véhicules sur nos routes constitue un énorme progrès dans le domaine de la sécurité routière, mais la technologie n’est pas parfaite. Si vous avez un TPMS, laissez la pose de pneus aux experts. Vos spécialistes en mécanique pourront recalibrer adéquatement les capteurs lors du montage et du démontage. En effet, ce n’est que bien calibré que le système vous protège, vous fait économiser du carburant et augmente la longévité de vos pneus.

 

 

À propos de l’auteur

Marc Bouchard is passionate about cars... and many other things. He started out as a general journalist and has been working on cars for the past twenty years. We see him on TV, hear him on the radio and read about him everywhere. Often called upon as an expert analyst.

Articles similaires