L’impact des pneus sur la consommation d’essence

/ L’impact des pneus sur la consommation d’essence

L’impact des pneus sur la consommation d’essence

Par |2020-08-11T15:16:30-04:00vendredi 10 juillet 2020|Guide et conseils|

Lorsqu’on lit n’importe quel article technique à propos des pneus, il n’est pas rare d’y voir mentionné l’impact qu’ils peuvent avoir sur la consommation d’essence de notre voiture. Et donc, bien évidemment, sur notre portefeuille. Cela peut sembler étonnant, mais à eux seuls ils sont responsables de plus de 20% de la consommation de carburant totale de vos trajets. Ainsi, vous comprendrez qu’il est primordial de bien comprendre à la fois pourquoi les pneus jouent un rôle si important pour votre réservoir. Et, surtout, comment réduire à la fois le coût et les émissions de CO2 de votre voiture!

Les manufacturiers automobiles connaissent depuis longtemps les conséquences de l’utilisation de pneus inadéquats sur la consommation d’essence. Depuis quelques décennies déjà, la plupart des modèles sortent de l’usine avec des pneus spéciaux, conçus précisément pour réduire cet impact. Leur secret: ils génèrent très peu de friction avec la route. En effet, c’est ce principe simple de la physique qui est derrière tout le problème. En roulant, un pneu qui frotte sur la surface inégale et rugueuse de la route génère nécessairement une certaine friction. Plus elle est grande, plus le pneu a besoin d’énergie pour continuer. C’est ce qu’on appelle la résistance au roulement.

Des pneus pour tous

Jusqu’à récemment, ces pneus à faible résistance n’étaient pas facilement trouvables chez les professionnels du pneu. Ces derniers utilisent de nouveaux matériaux synthétiques ainsi que des sculptures aérodynamiques pour réduire au maximum la friction avec le sol. Ce n’est qu’il y a quelques années qu’ils sont devenus plus communs, après que les manufacturiers de pneumatiques aient remarqué l’intérêt du public envers ce moyen simple de réduire sa consommation. On classifie maintenant les pneus en six types, marqués d’une lettre entre A et G, selon leur résistance. La différence est marquée, alors qu’un pneu de type G, par exemple, consomme plus de 0,6L/100km de plus qu’un pneu de type A. Selon la durée de vie de votre pneu, cela peut représenter des économies de quelques centaines de dollars!

Pneu à basse friction

Alors, que faire pour profiter des avantages d’un pneu à basse friction? La solution la moins complexe, mais la plus dispendieuse, est simplement d’acheter des pneus conçus pour conserver l’énergie. Il en existe plusieurs sur le marché comme les Michelin Energy Saver A/S ou la gamme Continental avec technologie EcoPlus. Cependant, cette solution n’est pas parfaite. Ces pneus ne conviennent pas à tous les types de véhicules et ont certains désavantages, notamment leur performance sur neige qui peut laisser à désirer.

Par chance, il est possible de réduire votre consommation en appliquant quelques petits trucs et sans acheter quoi que ce soit. Vérifier la pression de vos pneus régulièrement, par exemple, que ce soit par l’entremise d’un TPMS ou d’un bon vieux manomètre manuel, vous permettra à la fois de protéger vos pneus de l’usure et de réduire votre consommation. En hiver, il est également important de bien dégager vos roues de toute neige ou glace qui pourrait s’y être accumulée. Qui aurait cru que ces quatres bouts de caoutchouc auraient une si grande influence sur votre compte en banque et, surtout, qu’il aurait été si facile d’y remédier?