Les pires routes de l’Amérique du Nord sont à Montréal?!

/ Les pires routes de l’Amérique du Nord sont à Montréal?!

Les pires routes de l’Amérique du Nord sont à Montréal?!

Par |2021-04-13T16:44:22-04:00dimanche 11 avril 2021|Guide et conseils|

Ceux qui habitent ou travaillent dans la région de la métropole montréalaise  ne seront pas surpris de lire ce titre. En effet, l’état du réseau routier de Montréal est considéré l’un des pires en Amérique du Nord, et ce n’est pas nous qui le disons! Dans un récent concours organisé par Nokian, c’est à la plus grosse ville du Québec que les internautes ont accordé ce titre peu enviable…

Même si ce concours est à prendre à la légère, il relève tout de même un problème beaucoup plus sérieux. N’importe qui ayant conduit dans la région pourra en témoigner: les nids-de-poule ne sont que trop présents dans le paysage urbain. En plus d’être esthétiquement dérangeant, ces trous dans la route sont aussi la cause de milliers, voire de millions, de dollars de dégâts mécaniques chaque année.

Source de crevaisons et de dégâts

Une voiture moderne standard possède un système de suspensions capable d’encaisser des coups assez grands, mais encore faut-il que les pneus tiennent le coup! En prenant un nid-de-poule, le choc causé par le contact avec le bord de la chaussée peut facilement entraîner crevaisons et ruptures.  C’est encore davantage le cas si le pneu est légèrement usé et si la température est particulièrement froide.

Pour réduire les risques d’avoir des problèmes en roulant sur nos belles routes québécoises, il y a tout de même quelques trucs que vous pouvez appliquer. Le premier, c’est d’acheter des pneus de bonne qualité. Ça peut sembler évident, mais lorsqu’on magasine, beaucoup préfèrent des modèles moins coûteux, mais aussi moins solides. Le prix peut sembler alléchant, mais leur manque de résistance réduit grandement leur durée de vie. Au fil des années, la facture sera semblable ou même plus grande qu’avec des pneus de qualité!

Pendant la conduite, il y a des moyens de réduire la force de l’impact avec le nid-de-poule. Le plus simple, c’est de ralentir, tant que la manœuvre est sécuritaire, bien sûr. Attention cependant, il faut relâcher les freins quelques mètres avant le contact. Un freinage trop brusque causerait un transfert de poids vers l’avant du véhicule qui, ironiquement, augmenterait la puissance du choc!

Vérifiez la pression

Notre dernier conseil, c’est de vérifier régulièrement la pression de vos pneus. Qu’elle soit trop haute ou trop basse, elle peut facilement causer des problèmes si elle est inadéquate! Trop haute, elle rendra votre pneu trop dur et, ainsi, plus susceptible de se déchirer. Si, à l’inverse, votre pneu est trop mou, il risque d’être compressé contre la jante. Cela peut entraîner des bris autant au niveau du pneu que de la roue.

Finalement, ça ne prend pas grand chose pour rouler en toute sécurité. Même dans la ville aux pires routes d’Amérique du Nord. La prochaine fois que vous devrez emprunter l’un de ces chemins endommagés, au moins, vous saurez quoi faire!