L’intelligence artificielle au service de vos pneus

/ L’intelligence artificielle au service de vos pneus

L’intelligence artificielle au service de vos pneus

Par |2020-12-21T19:09:25-05:00lundi 21 décembre 2020|Actualités|

Les mots “intelligence artificielle” évoquaient il y a quelques décennies à peine les films de science fiction (merci Spielberg). Ou mieux encore, le future lointain. Aujourd’hui, il semble que ce futur soit de plus en plus proche alors que les manufacturiers de l’automobile s’apprêtent à entrer dans l’ère de l’I.A. En effet, en plus d’être utilisée pour l’aide à la conduite ou la création de voitures autonomes, la puissance du deep learning trouve également son utilité dans le développement de nouveaux produits. Pour ce qui nous concerne, dans le monde du pneu, plusieurs compagnies utilisent déjà l’I.A. à leur avantage.

Par exemple, la semaine dernière, Goodyear et SafeAI ont révélé leur intégration innovatrice de la technologie intelligente dans la relation entre les camions lourds autonomes et leurs pneus. Bien que ce projet ne touche pas les voitures de tourisme, l’intégration de l’I.A. au système TPMS est une idée de longue date. Cette expérience dans un chantier de construction californien est donc un pas de géant dans la bonne direction!

ReCharge, ou comment construire un pneu en temps réel

Il faut dire que le dévoilement de ce projet n’a pas été une surprise pour quiconque a suivi l’actualité Goodyear dans les quelques dernières années. Une autre de leurs innovations du genre montre également la puissance de cette technologie. Elle devait être présentée au salon de Genève en mars dernier. Le ReCharge, dernière itération du concept, pourrait véritablement transformer le marché du pneu s’il devenait disponible à la vente.

En analysant les habitudes de conduite de leur propriétaire, les pneus ReCharge sont capables de créer un profil et de déterminer leurs besoins. Grâce à des capsules qui relâchent différents matériaux synthétiques, le pneu est alors capable de modifier sa structure afin de mieux correspondre à ces besoins. Ainsi, les pneus d’une voiture qui parcourt principalement les autoroutes seront optimisés pour minimiser la consommation d’essence. À l’inverse, les arrêts et départs de la conduite urbaine amèneront vos pneus à se solidifier à l’aide de matériaux inspirés par la soie d’araignée.

Pas seulement pour la sécurité!

D’autres compagnies s’intéressent aussi à cet aspect de la science pour des raisons toutes autres: votre confort. C’est le cas de la compagnie Falken dont le tout dernier projet, dévoilé en octobre dernier, vise à réduire le bruit causés par le roulement des pneus sur la chaussée. En association avec Hyundai-Kia et l’université coréenne de Inha, leurs ingénieurs ont développé une chambre acoustique parfaitement calibrée. Elle permet de pouvoir mesurer avec précision les ondes sonores produites. L’analyse de ces ondes par une intelligence artificielle permet par la suite de situer la source du bruit. Et la source peut varier de la sculpture au bruit de l’essieu. Cette méthode, unique à Falken, promet des résultats moins bruyants qui devraient être sur le marché d’ici cinq ans.

Qui aurait pu croire que l’intelligence d’une machine pourrait un jour aller jusqu’à modifier vos pneus en temps réel? Pour le moment, peu de projets concrets ont été révélés au public. Mais les avancées de Goodyear et Falken en disent long sur le futur de l’automobile. À quand des pneus qui se réparent eux-mêmes? Selon nous, beaucoup plus tôt qu’on pourrait le croire…