Les pneus Pirelli, 150 ans d’histoire

/ Les pneus Pirelli, 150 ans d’histoire

Les pneus Pirelli, 150 ans d’histoire

Par |2020-03-20T15:19:55-04:00vendredi 20 mars 2020|Actualités|

Saviez-vous que la compagnie Pirelli avait près de 150 ans d’existence? En effet, Giovanni Battista Pirelli, un ingénieur de la région de Milan, a fondé le groupe Pirelli le 28 janvier 1872 alors qu’il était âgé de seulement 25 ans. C’est au départ un fabricant de gomme qui produit des câbles pour le télégraphe et même des pneus de bicyclette dans une usine près de la rivière Sevesetto. À cette époque, peu d’Italiens comprenaient les applications réelles de la gomme caoutchouc.

Ce n’est qu’au début du XXe siècle que les premiers pneus Pirelli pour voitures font leur apparition sur le marché italien. La compagnie commence à faire ses preuves dans le monde de la course automobile dès 1907 avec la course Pékin-Paris, domaine dans lequel elle est toujours reconnue plus d’un siècle plus tard. L’année suivante, l’entreprise adopte le logo à la première lettre allongée qui la rend encore aujourd’hui facilement reconnaissable.

Né d’une famille modeste de la ville de Varenna, dans le nord de l’Italie, le jeune entrepreneur ne s’était sûrement jamais douté que, dans les années 1910, sa compagnie prendrait une ampleur internationale. C’est pendant cette décennie qu’ont ouvert des usines Pirelli en Grande-Bretagne et même en Argentine.

Une histoire de succès

Qu’est-ce qui a fait de Pirelli un succès si rapide dans un domaine très peu développé à l’époque? Il faut dire que l’ingénieur ambitieux avait eu quelques coups de pouce. Après avoir gradué premier de sa classe à l’Institut Technique de Santa Marta, ses capacités lui ont valu la bourse Kramer, offerte afin qu’il puisse étudier des domaines industriels alors inconnus en Italie à l’étranger.

C’est sûrement pendant son voyage d’un an et demi à travers la Suisse, la Belgique, la France et l’Allemagne qu’il a acquis les compétences qui ont permis à sa compagnie de se démarquer sur le marché.

Au début du XXe siècle, les succès d’ingénierie s’enchaînent pour la compagnie, dont l’introduction sur le marché de son premier pneu diagonal le Superflex Stella Bianca en 1927. Cependant, après la Seconde Guerre Mondiale, la position de l’Italie affaiblit Pirelli et l’apparition d’un nouveau compétiteur français, Michelin, force les ingénieurs à innover. Le résultat sera le pneu Cinturato radial, dont le succès amènera l’entreprise à ouvrir d’autres usines en Grèce, en France et même au Canada!

Un calendrier mythique

C’est dans les années 1960 que Pirelli créée un autre de ses succès bien connus: son calendrier. Un peu étrange pour une compagnie de pneus, mais ce fameux calendrier est devenu mythique à cause de sa réalisation par les plus grands photographes au monde et son exclusivité. Produit à seulement quelques exemplaires par année, ceux qui en possèdent un sont un groupe privilégié!

Pneu P7

Depuis la moitié du dernier siècle, l’entreprise n’a plus à faire ses preuves. Le modèle de pneu à profil bas P7, développé durant les années 70, est encore un grand succès. Pirelli achète également d’autres fabricants de pneus européens comme Metzeler et Veith. La compagnie continue aussi de diversifier sa production en faisant l’acquisition d’une entreprise de câbles de télécommunication.

Dans les années 1990, l’innovation continue avec le pneu à profil ultra bas P Zero. Au début du millénaire, le système de production robotisée MIRS fait son entrée dans les usines de Pirelli et changent à jamais la façon de faire des pneus. Depuis 2010, l’entreprise devient également le fournisseur officiel de pneus pour la série Formule 1.

Giovanni Pirelli, malheureusement décédé en 1932, n’aura jamais pu voir le brillant futur de sa compagnie, mais un chose est sûre, ses talents d’ingénieurs et les techniques industrielles qu’il a appris et mis au point changent le monde de l’automobile plus de cent ans plus tard.