Le NiTinol, un matériau miracle?

Par Marc Bouchard | lundi 12 septembre 2022 | BlogueActualités

Le Saint Graal du monde du pneu, c’est sans doute le fameux pneu sans air increvable dont toutes les compagnies nous parlent depuis quelques années. Bien que plusieurs manufacturiers aient déjà présenté des modèles qui devraient faire leur entrée sur le marché dans la prochaine décennie, il semble qu’on soit toujours dans une période d’expérimentation. 

Tous les prototypes présentés jusqu’à maintenant sont fabriqués à partir de nouveaux alliages de matériaux développés par chacun des fabricants. Je ne sais pas si Michelin, Goodyear ou Bridgestone font la lecture de mes articles (quoique j’en doute fortement), mais dans tous les cas voici ma suggestion personnelle pour le pneu du futur: le NiTinol! 

Un métal qui a de la mémoire

En soi, le NiTinol n’a rien de bien excitant. C’est tout simplement un alliage de nickel et de titane et c’est d’ailleurs de là que provient le nom. Ce qui le rend absolument incroyable, c’est sa capacité à se déformer de façon réversible. Un matériau normal offre au maximum 1% de déformation réversible, tandis que le NiTinol peut en subir jusqu’à 10% avant de ne plus pouvoir retourner à sa forme normale. L’acier utilisé dans un ressort, par exemple, sera plus près de 0,3%. 

En pratique, cela signifie que d’importants dégâts peuvent être subis sans que le pneu ait besoin d’être remplacé. Avec un certain traitement, il est également possible d’altérer la forme que reprend le métal, ce qui permet des modifications presque infinies même une fois le pneu fabriqué. Le seul petit problème, c’est que le NiTinol doit être exposé à la chaleur pour pleinement reprendre sa forme. 

Approuvé par la NASA!

Je suis obligé d’admettre que je ne suis pas le premier à avoir eu l’idée d’associer NiTinol et pneus. Si les compagnies de pneus traditionnelles ne se sont pas tournées vers cet alliage, les scientifiques du centre de recherche Glenn de la NASA ont déjà fait l’expérience. Le pneu Glenn Superelastic a été conçu afin de répondre aux besoins des véhicules qui rouleront sur la surface d’autres planètes. 

Le NiTinol semble donc être le matériau parfait puisqu’il permettrait de doter les futurs rovers de pneus quasi-indestructibles. Vous comprendrez que les garages se font rares sur Mars ou Mercure! Leur capacité à être adapté aux conditions leur permettrait aussi d’offrir en tout temps la meilleure adhérence, peu importe la composition du sol. 

 

Ici sur Terre, ce rôle est davantage rempli par les pneus tout-terrain comme les Yokohama Geolandar ou les BFGoodrich All Terrain T/A KO2. Après tout, malgré ma suggestion, je ne crois pas qu’on verra de pneus de NiTinol de si tôt et encore moins en vente sur Blackcircles.ca. On préfère les produits dont l’efficacité à été prouvée!

À propos de l’auteur

Marc Bouchard is passionate about cars... and many other things. He started out as a general journalist and has been working on cars for the past twenty years. We see him on TV, hear him on the radio and read about him everywhere. Often called upon as an expert analyst.

Articles similaires