Grand prix du Canada : et les pneus?

/ Grand prix du Canada : et les pneus?

Grand prix du Canada : et les pneus?

Par |2019-06-06T09:10:44-04:00mercredi 05 juin 2019|Actualités|

Vous êtes un passionné de course. Vous connaissez tous les pilotes, leurs statistiques et vous anticipez avec plaisir la fin de semaine du Grand Prix de Montréal. Mais il y a peut-être un aspect que vous connaissez moins, et c’est celui des pneus.  Car au-delà du talent du pilote, et de la qualité de sa mécanique, s’il roule sur des pneus qui ne sont pas adaptés, il risque fort de ne pas être capable de prendre la tête, ou même simplement de finir la course.

C’est ici que la science entre en action. Pirelli, le fournisseur officiel de la Formule un, mise en effet sur une étude détaillée et une conception unique pour réussir à fournir les bons pneus au bon pilote, durant la bonne course.

À Montréal, par exemple, les pilotes pourront compter sur les mêmes catégories de pneus que lors du récent Grand Prix de Monaco, soit des gommes tendres ou très tendres. Le défi est cependant considérablement différent, la piste ayant ses propres caractéristiques physiques et de tracé, et la température étant le plus souvent incertaine au Grand Prix du Canada.

En fait, le circuit de Montréal est réputé pour sa grande exigence sur les freinages de voiture. Les pneus doivent donc être en mesure d’y résister, de support les changements de température (on se rappelle que le week-end du Grand Prix a déjà affiché des 30 degrés… mais aussi des 4 degrés au thermomètre). Les pneus doivent aussi pouvoir résister au méplat, ces portions aplaties provoquées par un freinage abusif et un bloquage des roues, un phénomène que l’on voit souvent à l’épingle du pont Jacques-Cartier!

Une logistique incroyable

Et ce n’est pas tout. Il faut aussi assurer la distribution des pneus. Chaque pneu est fabriqué puis amené aux abords du circuit par l’équipe de Pirelli. C’est aussi cette équipe qui se chargera de les monter directement sur les roues des voitures de chacune des écuries.

L’attribution des pneus se fait au hasard, afin d’éviter qu’une écurie puisse obtenir un avantage. Chacun des pneumatiques comporte aussi un code-barre qui est enregistré par Pirelli, avant que les roues ne soient acheminées aux écuries.

Puis, une fois la course terminée, tous les pneus, usagés ou non, sont remis à l’équipe des pneumatiques qui s’assurera qu’aucun n’a été manipulé ou modifié de quelque façon que ce soit.

Les résultats

Combien de fois a-t-on vu un pilote pousser sa chance en retardant le changement de pneus, mais se retrouver dans une position précaire? Ou un autre pilote refuser de mettre les pneus de pluie, et effectuer une vilaine sortie de route qui lui fait perdre bon nombre de places au classement.

Les pneus, c’est la clé pour que les pilotes soient en piste, efficaces et performants. Petit détail, à une moindre échelle, sachez que la même règle s’applique aux pneus de votre voiture!

Découvrez la gamme de pneus F-1 Pirelli

 

Comment sont fabriqués les pneus de F-1 (vidéo en anglais)