GoodYear veut diminuer la distance de freinage

Par Marc Bouchard | lundi 30 mars 2020 | BlogueActualités

Qu’est-ce qui détermine la distance de freinage de votre véhicule? La réaction du conducteur évidemment. Et sur quoi se base cette réaction? Sur l’expérience, d’abord, mais aussi sur la perception de l’environnement. Disons que j’ai pris le volant en hiver. Je suis capable de percevoir que la chaussée est glissante, et j’agirai en conséquence, en ajustant ma vitesse et en appuyant sur les freins de façon à maximiser l’adhérence.

Ce qui est vrai, quand on est un conducteur ayant comme moi quelques années derrière le volant. Et quelques dizaines de leçon de conduite avancées. C’est aussi vrai pour n’importe qui ayant un peu de jugement, quand il prend la route. Évidemment, ce comportement n’a pas sa place que l’hiver, mais en toute saison.

GoodYear a décidé de donner une petite chance aux conducteurs moins expérimentés. La compagnie étudie en effet un pneu connecté, capable de communiquer avec la voiture et de lui transmettre en détails ce qui pourrait améliorer la conduite.

Pourquoi des pneus connectés?

Les pneus connectés – ceux dotés de capteurs intégrés – sont capables de «parler» au véhicule et à la route et de mesurer les caractéristiques du pneu, ce qui améliore les performances et la sécurité du véhicule. En fait, les premières études ont montré que les pneus connectés de Goodyear peuvent réduire de 30% la distance d’arrêt perdue entre un pneu neuf et un pneu usé.

Pour l’instant, ces pneus ne sont pas encore commercialisés. Et outre le transfert de l’information, ne servent pas réellement à améliorer le sort du freinage. Mais dès que la voiture devient un tantinet autonome cependant, la lecture des pneus connectés prend toute son importance.

Les pneus intelligents peuvent mesurer l’usure, la charge, le gonflage et la température des pneus, ainsi que l’état de la surface de la route, en temps réel, permettant au véhicule de s’adapter et de répondre à ces mesures et d’optimiser les performances du véhicule.

Les capteurs pourraient servir à permettre à la voiture d’adapter ses modes de conduite, même avec un conducteur au volant. Mais c’est pour le futur que GoodYear y travaille.

À propos de l’auteur

Marc Bouchard is passionate about cars... and many other things. He started out as a general journalist and has been working on cars for the past twenty years. We see him on TV, hear him on the radio and read about him everywhere. Often called upon as an expert analyst.

Articles similaires